Previously, on 24 hours in New York City.

Déjà dix heures qu’Antoine et Bérenger courent à travers New York City. De Chinatown à Williamsburg, en passant par Ground Zero et Liberty Island, ils poursuivent leur quête de vérité. Ils étaient maintenant rendus à Central Park, où ils ont pu assister à un massacre : le tournage d’une scène de télé-réalité.

Les événements suivants se déroulent entre 5:00 p.m. et 7:00 a.m.

Ils nous fallait maintenant quitter Central Park est nous diriger au Sud. Le plus simple était de sortir par l’Ouest, et de prendre le métro au niveau du Musée d’Histoire Naturelle.

Une carte nous sauva alors la vie … C’était une affaire plutôt compliquée que de savoir se diriger dans cette ville gigantesque …

NYC MapNYC POI MapNYC Neighborhoods MapNYC Subway MapNYC Notes Map

Pour vous aider à vous repérer dans ces lieux, vous découvrez trois plans dans votre besace …
 
Points d’intérêt
Quartiers (simplifiée)
Subway

5:15 p.m. The High Line.

Voilà certainement un endroit à voir à New York : la High Line. La High Line était autrefois une voie ferrée aérienne, ouverte en 1934, amenant vivres et produits manufacturés directement au cœur de Manhattan. Abandonnée, reprise par la nature, elle a été ensuite réouverte au public en 2009, comme parc aérien.

Ce qui surprend, au delà de sa forme complètement longiligne sur 2,5 kilomètres, c’est sa simplicité et surtout son intégration avec l’environnement. Vous évoluez dans un écrin de verdure, en plein milieu des buildings, au dessus des rues. Beau, agréable, nouveau.

Il y a des sortes de mini-amphithéâtres, perchés au dessus de 10th St. Vraiment surprenant.

Il y a des sortes de mini-amphithéâtres, perchés au dessus de 10th St. Vraiment surprenant.

Sans Titre
La majorité de la structure a été conservée, virevoltant entre les bâtiments et survolant les rues. Une partie des rails a gardé sa place également, et se fond dans le décor.

La majorité de la structure a été conservée, virevoltant entre les bâtiments et survolant les rues. Une partie des rails a gardé sa place également, et se fond dans le décor.

De la verdure, des buildings, des gens heureux … on se croirait dans un de ces plans d’architecte idéal.

De la verdure, des buildings, des gens heureux … on se croirait dans un de ces plans d’architecte idéal.

À l’occasion d’un événement, les fontaines à eau de la High Line ont été équipées un peu spécialement. Elles ne donnent pas des cœurs, non, mais lorsque vous appuyez sur le robinet, une douce voix vous susurre des compliments et des jolis mots. Hum.

À l’occasion d’un événement, les fontaines à eau de la High Line ont été équipées un peu spécialement. Elles ne donnent pas des cœurs, non, mais lorsque vous appuyez sur le robinet, une douce voix vous susurre des compliments et des jolis mots. Hum.

6:00 p.m. Midtown.

Une fois descendu de la High Line, retour vers le « centre-ville » géographique, Midtown. Vraiment beaucoup à voir aussi. Quelques pas seulement séparent de nombreux lieux beaux et/ou emblématiques de New York : à partir de Bryant Park, sur la 42nd Street vous croisez rapidement la 5th Street et ses très nombreuses boutiques, puis Grand Central Terminal, la gare majestueuse (et la plus importante du monde avec ses 67 voies. Saviez-vous que les trains arrivaient sur deux niveaux ?), puis le Chrysler Building, dont vous connaissez forcément l’apparence. Les symboles défilent jusqu’en bas de l’East 42nd Street, où se situe le Siège de l’ONU.

Midtown, c’est un peu le quartier où l’on se sait plus vraiment où donner de la tête …

Le fameux hall de Grand Central Terminal, vu dans approximativement 3.856 films.

Le fameux hall de Grand Central Terminal, vu dans approximativement 3.856 films.

En voyant le plan de routes de New York, je me dis que je suis bien content d’être piéton. Circuler doit vraiment être pénible … Sinon, ça fait de très beaux décors au sol.

En voyant le plan de routes de New York, je me dis que je suis bien content d’être piéton. Circuler doit vraiment être pénible … Sinon, ça fait de très beaux décors au sol.

Piéton, définitivement …

Piéton, définitivement …

Bryant Park, en plein festival de musique gratuit et ouvert. Agréable.
Double exposition. J'ai simplement oublié de tourner la molette pour faire avancer la pellicule … La première d'un réservoir, la seconde depuis l'Empire State Building où nous ne sommes pas encore allé.

À gauche : Bryant Park, en plein festival de musique gratuit et ouvert. Agréable.

À droite : un mix (inattendu) de deux photos dans Midtown. J’ai simplement oublié de tourner la molette pour faire avancer la pellicule … La première d’un réservoir, la seconde depuis l’Empire State Building où nous ne sommes pas encore allé.

6:45 p.m. Empire State Building.

Ah ben tiens ! (Si vous lisez les légendes des photos, là vous avez ri. Si vous ne les avez pas lues, oubliez, une blague expliquée ça marche moins bien).

Bref passons. Le soleil commence à décliner sur la ville. L’ambiance est belle, les fenêtre des buildings diffusent la lumière orangée jusqu’en bas de la rue … Nous avons décidé de profiter du coucher du soleil depuis le toit de l’Empire State Building.

Autant le Rockefeller Center vous propose de vous prendre en photo assis sur une poutre métallique (levez les yeux et revoyez cette célèbre photo d’ouvriers buvant leurs chocolats au lait et engloutissant leurs Petit Prince au dessus du vide … vous la voyez ?), autant l’Empire State joue de son singe connu : King Kong. On vous propose une petite photo avec lui pour vous faire patienter dans les files d’attente, et 50% du marketing lui est octroyé, des affiches aux mugs ou boules à neige de la boutique-souvenirs …

Une fois en haut, la vue est magnifique : un panorama sur tout Manhattan et New York même, et une perspective au Sud impressionnante, vers Downtown, derrière l’Hudson River et l’East River se rejoignant, et au loin la Statue de la Liberté. Wow.

Le soleil se couche doucement, la ville s’endort, les buildings ressemblent à des boîtes à lumière, les rues semblent résister en s’éclairant en de petites veines.

Le hall de l'Empire State Building, déjà une première bouche bée devant tant de magnificence.
Vue au Nord, le soleil décline doucement.

À gauche : le hall de l’Empire State Building, déjà une première bouche bée devant tant de magnificence.

À droite : vue au Nord, le soleil décline doucement. Les contrastes se font, les hauts immeubles s’éclairent …

Vue au Sud. L’atmosphère est un peu brumeuse. Au bout à gauche : l’East River. Beaucoup plus visible à droite : l’Hudson River. Au fond : Downtown. Au fond du fond, deux petites îles. La plus lointaine est Liberty Island. On distingue une masse. C’est Elle (ne lui dites pas que je l’ai appelée comme ça hein …).

Vue au Sud. L’atmosphère est un peu brumeuse. Au bout à gauche : l’East River. Beaucoup plus visible à droite : l’Hudson River. Au fond : Downtown. Au fond du fond, deux petites îles. La plus lointaine est Liberty Island. On distingue une masse. C’est Elle (ne lui dites pas que je l’ai appelée comme ça hein …).

7:20 p.m. (heure réelle de la photo). De nuit, les buildings semblent tous collés, des blocs de cartons-pâte avec de petites loupiotes à l’intérieur.

7:20 p.m. (heure réelle de la photo). De nuit, les buildings semblent tous collés, des blocs de cartons-pâte avec de petites loupiotes à l’intérieur.

7:24 p.m. Le Soleil continue de décliner. Le crépuscule est magnifique vu d’ici.

7:24 p.m. Le Soleil continue de décliner. Le crépuscule est magnifique vu d’ici.

Les rues sont toujours en bas, maintenant telles des petits vaisseaux vivants. Sur le tiers-droite de la photo, l’immeuble est le Flatiron Building.

Les rues sont toujours en bas, maintenant telles des petits vaisseaux vivants. Sur le tiers-droite de la photo, l’immeuble est le Flatiron Building.

Le temps de descendre, de passer à la boutique-souvenirs, et nous partons manger à deux pas de là, à Pongal, un excellent restaurant indien végétarien. Rudement conseillé si vous passez à New York …

9:30 p.m. Times Square.

Promenade digestive au milieu de la foule. Times Square, que je n’ai pas besoin de présenter, est un lieu qui m’a vraiment marqué. Tant de technologie visible, tant d’informations qui se bousculent en permanence … sur Times Square, on ne sait pas vraiment où donner de la tête. D’autant que la vue est quasi semi-sphérique : il y a à voir sur tous les côté, et jusqu’au ciel.

À Times Square, on se sent vraiment petit.

À Times Square, on se sent vraiment petit.

À Times Square, on a mal aux yeux aussi. De la lumière intense en continu, des photos qui défilent, des vidéos qui sont jouées de tous les côtés, des informations de la Bourse qui filent le long des murs … Point de repos !

À Times Square, on a mal aux yeux aussi. De la lumière intense en continu, des photos qui défilent, des vidéos qui sont jouées de tous les côtés, des informations de la Bourse qui filent le long des murs … Point de repos !

Il reste néanmoins des petits bonheurs, comme ces bouches d’évacuation de chaleur du métro fumant dans la rue (et ces trois dames qui donnent au tout un petit air Sex And The City).

Il reste néanmoins des petits bonheurs, comme ces bouches d’évacuation de chaleur du métro fumant dans la rue (et ces trois dames qui donnent au tout un petit air Sex And The City).

Les légendaires taxis New-Yorkais sont également là.

Les légendaires taxis New-Yorkais sont également là.

Times Square au Diana.
Times Square au Diana.

Times Square au Diana.

De là, nous filons un peu plus au Nord-Ouest, au Terminal 5, profiter d’un petit concert de Beirut que nous avions planifié à l’avance. Un bon petit moment de la soirée.

En sortant, la brume vue un peu plus tôt avait envahi la ville, apportant une couche supplémentaire, révélant un visage de la ville encore non vu.

12:10 a.m. Bonus Scene Solo: Through the Mist.

Nous décidons donc de redescendre vers Times Square. Antoine prend là le métro, direction l’appartement, pour profiter d’une bonne nuit. Moi, excité par cette atmosphère pesante, cette brume collant aux buildings, je décide de rester et de continuer ma nacturne.

À situation particulière, mesures particulières. J’ai envie de revoir des lieux que j’ai déjà vus. Même si la joie de la découverte ne sera plus vraiment là, le brouillard apportera une touche nouvelle. Retour dans Midtown, Bryant Park, Grand Central Terminal, le Chrysler Building …

En revenant du Terminal 5, le cœur de New York semblait vraiment avoir disparu dans cette épaisse fumée …

En revenant du Terminal 5, le cœur de New York semblait vraiment avoir disparu dans cette épaisse fumée …

La diffusion de la lumière était particulièrement magnifique ce soir-là …

La diffusion de la lumière était particulièrement magnifique ce soir-là …

… le moindre projecteur semblait réellement s’abattre sur la rue …

… le moindre projecteur semblait réellement s’abattre sur la rue …

Ah … mon beau Chrysler embrumé …

Ah … mon beau Chrysler embrumé …

Grand Central Terminal n’est pas en reste …

Grand Central Terminal n’est pas en reste …

… et l’on pourrait presque sentir la vapeur des anciennes locomotives qui arrivaient ici …

… et l’on pourrait presque sentir la vapeur des anciennes locomotives qui arrivaient ici …

Cette dernière photo a été prise à 1 h 27 du matin. En même temps, lâchez-moi dans une ville comme New York, et c’est pour moi l’insomnie assurée. Pas possible d’aller dormir quand il y a autant de choses à voir et à faire, à toute heure du jour et de la nuit …

Les métros circulent en permanence, il est temps d’en prendre un et d’aller découvrir autre chose …

3:30 a.m. By the end of the night.

Eh oui … réellement. 3 h 30 du matin. Cette première photo en dessous a été prise à peu près à cette heure-là. Rentré déposer quelques affaires à l’appartement, je suis reparti ensuite avec mes appareils photos pour une petite promenade dans la douceur de la nuit avancée. C’était un peu le programme de chaque soir : prendre le temps, doucement, de continuer à découvrir New York City, jusqu’à l’appel du sommeil (pas jusqu’à l’épuisement, quand même … :) ).

Photo prise au niveau de Colears Hook Park, un parc sur l'East River. Le pont le plus proche est le Manhattan Bridge, et au fond, le Brooklyn Bridge. Un peu plus loin en amont, l'East River Park est très agréable, avec son petit théâtre à ciel ouvert …
Dans la station d'Essex Street, de nuit, en attendant un métro pour remonter au Nord de l'île vers de nouvelles découvertes …

À gauche : photo prise au niveau de Colears Hook Park, un parc sur l’East River. Le pont le plus proche est le Manhattan Bridge, et au fond, le Brooklyn Bridge. Un peu plus loin en amont, l’East River Park est très agréable, avec son petit théâtre à ciel ouvert …

À droite : dans la station d’Essex Street, de nuit, en attendant un métro pour remonter au Nord de l’île vers de nouvelles découvertes …

La nuit était aussi une occasion pour monter sur le toit de l’immeuble où nous logions. Encore merci à Tunji pour son accueil.

Sur le toit, de nuit et de jour. De là, on pouvait apercevoir la Liberty Tower en construction au Sud, et le Chrysler Building au Nord.
Sur le toit, de nuit et de jour. De là, on pouvait apercevoir la Liberty Tower en construction au Sud, et le Chrysler Building au Nord.

Sur le toit, de nuit et de jour. De là, on pouvait apercevoir la Liberty Tower en construction au Sud, et le Chrysler Building au Nord.

Le toit, un des lieux, avec Central Park et le Sarah D. Roosevelt Park, où je me suis assis pour rédiger les quelques cartes que j’ai envoyées …

Le toit, un des lieux, avec Central Park et le Sarah D. Roosevelt Park, où je me suis assis pour rédiger les quelques cartes que j’ai envoyées …

Depuis le toit, droit vers l’Ouest, un soir nuageux. Manhattan, ville tellement grande que l’on pourrait s’y noyer, mais qui garde un aspect … rustique. Très déroutant aussi …

Depuis le toit, droit vers l’Ouest, un soir nuageux. Manhattan, ville tellement grande que l’on pourrait s’y noyer, mais qui garde un aspect … rustique. Très déroutant aussi …


4:00 a.m., l’heure pour moi d’aller dormir un peu avant de repartir prendre le déjeuner au 88 Orchard et d’entamer une nouvelle journée …


The End.


Voilà. Fin du dernier épisode, non sans quelques heures passées à le préparer et à dessiner ces jolies cartes … J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire, découvrir les photos et ces quelques endroits de New York que j’ai eu de plaisir à écrire ces quelques lignes et partager ce petit bout d’expérience.

À bientôt peut-être pour le prochain voyage. J’ai quelques destinations en tête. Qui sait où le vent me mènera ?

Pour vous remercier d’avoir tenu jusqu’au bout, je vous offre un petit plan supplémentaire. Comment ça ? Eh oui, remontez vers la carte du haut, vous y trouverez maintenant une quatrième feuille, petit carnet de route, carnet des coups de cœur …

The Golden Gate

I

Commentaires

  1. la mamounette

    C’est comme si je guettais le facteur, une fois le post aperçu je l’ai vite ouvert (enfin au gré de ma connexion!) et j’ai savouré chaque texte, régalé mes yeux avec chacune des photos!
    Merci pour ce voyage délicieux et bravo pour l’originalité de cette série!
    Va falloir très vite enchaîner avec une autre destination, un autre reportage!
    Aurais-je droit à des ptites confidences? ;-)

  2. la mamounette

    Et j’ai oublié : Génial le plan interactif!
    T’es trop fort mon caribou! ;-)
    Bravo!

  3. Nicolas

    Merveilleux commentaire :

    Ca valait le coup d’attendre! Superbe encore une fois! Les photos N&B sont magiques. Les couleurs splendides. Les textes parfaits. Bon j’arrête là, tu vas prendre la citrouille… (1684 joke)
    Bises

  4. Antoine

    Très très trèèèèès belles photos, ça rend nostalgique :)

    PS: je ne dors pas autant que ce récit le laisse entendre…

  5. tomdoo

    tu as oublié de mettre le bouton pour activer ta map cachée ;)

  6. tomdoo

    en fait j’aurais du finir de lire avant de poster le premier commentaire !

    1. b!

      Haha en effet :) . Espèce de joueur impatient va !

  7. Bruno

    Arrivé ici un peu par hasard… et rentré de NY il y a quelques semaines, vos magnifiques photos me font revivre un moment magique. Très beau travail.

    1. b!

      Bonjour Bruno !
      Le hasard fait parfois bien les choses :)
      J’espère que vous avez apprécié NYC autant que moi, c’est vrai que c’est une ville vraiment… photogénique, si je puis dire. Deux autres parties de visites vous attendent si vous n’y êtes pas encore passé.
      Joyeuses fêtes !

Rejoindre la conversation

Veuillez remplir ces quelques champs, ou, plus simple :
Toutes les informations restent confidentielles et ne seront jamais partagées. Promis.