Déjà un peu plus d’une semaine que je suis rentré de New York … Ce petit laps de temps a été nécessaire, pour le repos, mais surtout pour numériser les films que j’ai pu faire là-bas.

Voici la première partie.

Retour donc d’un petit voyage qui m’a permis d’aller découvrir la grande pomme, New York City, ville qui alimentait tout un tas de rêves, et qui malheureusement en nourrit encore plus depuis mon retour. J’y ai passé 7 jours, pendant lesquels, avec Antoine, ami journaliste de Montréal, nous avons pris le temps de découvrir la ville de façon intense. 7 jours, 107 kilomètres parcourus à pied, l’équivalent du poids d’un pack d’eau en bandoulière à transporter en permanence pour ne pas me séparer de mes 3 appareils photos et 5 objectifs … (pour la pomme, si grosse soit-elle, il faut bien ça !).

Plutôt que de diviser la visite par quartier pour ce retour blog-esque, ou encore de la garder linéaire (en suivant nos découvertes jour par jour), je vous propose de tout rassembler de manière peu orthodoxe, en suivant l’ordre chronologique de prise des photos. Un parcours heure par heure donc, au fil d’une seule et même journée, du lever du soleil à une nuit très avancée, dans ce qui pourrait être une aventure digne de Jack Bauer : longue, intense et épuisante.

Ceci est de la fiction, il ne faut en aucun cas tenter de refaire ce parcours en une seule journée.

Les événements suivants se déroulent entre 7:00 a.m. et 12:00 p.m.

7:00 a.m.

Le réveil sonne, encore une belle journée qui s’annonce ! Antoine poursuit sa nuit, de mon côté j’ai à faire avant de démarrer notre circuit « touristique ».

Une petite douche, et direction le « 88 Orchard » un petit café plus que sympathique à deux pas de l’appartement. Le temps d’avaler un régulier, de manger un « chocolate croissant » (comme ça que l’on appelle un pain au chocolat/chocolatine/petit-pain ici), de vider une partie des photos de la veille, et de continuer à écrire cette lettre de motivation que je dois envoyer à San Francisco …

Retour chez notre hôte un peu avant neuf heures, et nous commençons notre visite par ce qui est juste à notre porte.

9:00 a.m. Chinatown. Little Italy.

Nous sommes en plein Chinatown oui. Ses rues vivantes, odorantes sont à nous dès que nous mettons le pied dehors. Il nous suffit de passer Allen St. ou de longer Canal St. pour terminer l’immersion, ne plus voir que des journaux remplis de sinogrammes, entendre une langue que l’on ne comprend pas, et ne voir que des enfants asiatiques attendre patiemment l’ouverture des portes de leur école.

Entre Canal St. et Colombus Park, un Paris Sandwich fait un peu tâche, on a pas vraiment compris pourquoi. Sinon, la plongée dans ce monde parallèle est réellement surprenante.

Entre Canal St. et Colombus Park, un Paris Sandwich fait un peu tâche, on a pas vraiment compris pourquoi. Sinon, la plongée dans ce monde parallèle est réellement surprenante.

Savoureux mélange de population.

Savoureux mélange de population.

Savoureux mélange d’architectures.

Savoureux mélange d’architectures.

En continuant un peu plus à l’Ouest, nous changeons littéralement de continent en quelques mètres. De la Chine à l’Italie. Lille Italy. Là encore, pas de doute : couleurs, odeurs, sons … tout nous ramène à la Méditerranée. Et si vous ne le ressentez pas, vous le verrez : rapidement, vous passerez de « Chiu Hong Bakery Incorporated » au « Caffe Roma ». Il y a un cap, il n’y a qu’un pas.

Nous arrivons pile au bon moment, c’est aujourd’hui que débute la semaine de fête annuelle de San Gennaro. À cette occasion, Mulberry St. est rendue piétonne sur un kilomètre, entre Houston St. et Canal St. Bonne ambiance, beaucoup à boire, à manger, à découvrir. Ici on chante en italien, mélangé parfois à l’anglais, on danse, on participe aux différentes activités. Pendant quelques instants, je me suis réellement cru revenu en Europe …

Les fameuses. Rien de spécial sinon.

Les fameuses. Rien de spécial sinon.

On sent un fort retour aux idées méditerranéennes.

On sent un fort retour aux idées méditerranéennes.

San Gennaro sur Mulberry St.

San Gennaro sur Mulberry St.

Qu’y a-t-il d’autre à voir dans le coin ? Si vous voulez faire un brin de shopping, Broadway St. est juste à côté, avec sa succession interminable de boutiques. Vous avez la possibilité de remonter jusqu’à Union Square, deux kilomètres au nord, sans n’avoir autre chose que des magasins sur les deux côtés de la rue … mais nous y reviendrons plus tard. L’heure tourne et il nous faut continuer à avancer.

10:00 a.m. Rockefeller Center.

Un coup de métro et nous voilà sur la 47e (j’adore cette façon de nommer les rues … « I’m on 47th St. »), au pied du Rockefeller Center. Immense complexe qui abrite le Radio City Music Hall, un bout des studios de NBC, et un tas de boutiques (nous y reviendrons après, croyez-moi … chaque chose en son temps).

L’entrée des NBC Studios. Les façades aux néons à l’ancienne, c’est tellement beau …

L’entrée des NBC Studios. Les façades aux néons à l’ancienne, c’est tellement beau …

Nous prenons notre CityPass, qui nous offrira les entrées pour 7 activités dans la ville, et il est temps de rentrer dans l’ascenseur. Quelques secondes plus tard, arrivés au 70e étage, la vue est magnifique. Au Nord, Central Park semble être à portée de main, au Sud, l’Empire State Building se dresse devant nous comme pour nous appeler, avant d’aller voir plus loin. Le « Top of the Rock » a beau rester une attraction purement touristique, il n’en reste pas moins un souvenir formidable et beau de simplicité.

Voici les premières publications des photos réalisées avec mes nouveaux argentiques : un Diana F+ avec lequel je photographie sur des films 120 (en 38 ou 75 mm), et un Sprocket Rocket qui réalise de belles panoramiques sur des films 35 mm. Deux appareils en plastique, mais au cachet indéfinissable et au rendu fabuleux.

Rockefeller Center. Vue au Nord.
À gauche : la vue du Nord. La grosse tâche verte : Central Park. Ça n’a pas l’air bien grand vu d’en haut …
À droite : la vue au Sud. La grande tour-là, c’est l’Empire State Building. Visite prévue plus tard …

À gauche : la vue du Nord. La grosse tâche verte : Central Park. Ça n’a pas l’air bien grand vu d’en haut …

À droite : la vue au Sud. La grande tour-là, c’est l’Empire State Building. Visite prévue plus tard …

Touristique ?

Touristique ?

Halala …

Halala …

Allez, dernières photos, retour en bas, 70 étages plus bas, et passage obligé par le Rockefeller Plazza. Là où la brasserie se transforme en patinoire l’hiver. Le temps de faire un dernier cliché du Rockefeller et …

Les traditionnels bonhommes-jumelles
Panoramique verticale vers le Sud
À gauche : les traditionnels bonhommes-jumelles …
Au centre : panoramique verticale vers le Sud. L’Empire nous attend toujours …
À droite : panoramique verticale sur le Rockefeller. C’est fichtrement haut !

À gauche : les traditionnels bonhommes-jumelles …

Au centre : panoramique verticale vers le Sud. L’Empire nous attend toujours …

À droite : panoramique verticale sur le Rockefeller. C’est fichtrement haut !

… et là, en bas … un LEGO Store ! (oui, j’ai été un grand constructeur agréé LEGO durant mon enfance). Quel bonheur ! C’est beau aussi, tout simplement …

LEGO Store

10:28 a.m.

Déjà ?! Mais ! Je veux rester au LEGO Store ! Bon, je prends un souvenir, quand même, faut pas plaisanter non plus. Passer au LEGO Store et repartir les mains vides, ça se fait pas !

Et on a quoi de prévu après ?

10:30 a.m. Liberty Island. Ellis Island.

OK ! On fait vite alors. Retour au métro, direction le Sud cette fois-ci.

On dirait le Suuud … Non ok, on file Downtown, prendre le ferry.

On dirait le Suuud … Non ok, on file Downtown, prendre le ferry.

Liberty Island, c’est l’île où pose / se repose la Statue de la Liberté. C’est parfait, il n’y a pas d’attente, le ferry nous attend, notre planning est impeccable, on est dans les temps.

Elle est belle. Elle est grande. Elle est verte. Tout était réunit pour que je tombe sous son charme.

Statue de la Liberté
Statue de la Liberté

À gauche : première approche. Depuis le ferry.

À droite : juste avant le face-à-face.

Allo ! Devine qui c’est ! …

Allo ! Devine qui c’est ! …

Liberty Island reste un endroit très touristique où les gens prennent des poses toujours repoussant les limites du caricatural. C’était prévisible …

Liberty Island reste un endroit très touristique où les gens prennent des poses toujours repoussant les limites du caricatural. C’était prévisible …

Le temps de faire le tour de l’île, de prendre des photos pour les touristes (si vous voulez être tranquille, ne vous promenez JAMAIS avec trois appareils autour du cou et dont un est un très-gros-appareil-qui-fait-vraiment-pro-tant-il-semble-compliqué), et il est temps de reprendre le ferry, qui fera un ravitaillement par Ellis Island.

Une dernière photo avant de partir, pour ceux qui rêvent d’avoir un fond d’écran avec la Liberty Statue …

Une dernière photo avant de partir, pour ceux qui rêvent d’avoir un fond d’écran avec la Liberty Statue …

Ellis Island a été le point de passage obligé des immigrants aux États-Unis au début du XXe siècle (Kate and Jack auraient forcément dû y passer si l’histoire s’était terminée autrement).

Le bâtiment principal est aujourd’hui devenu un musée retraçant les histoires des personnes qui ont eu ce grand rêve que de traverser l’Atlantique pour s’installer aux États-Unis. Au nord de l’île se trouve un petit parc, où se trouve une plaque sur laquelle est gravée le nom de 200.000 immigrants. J’y ai retrouvé certains de mes aïeux.

C’est assez perturbant … Fascinant mais perturbant … Et vu les noms, ce ne sont pas les seuls Polonais à avoir fait le voyage …

C’est assez perturbant … Fascinant mais perturbant … Et vu les noms, ce ne sont pas les seuls Polonais à avoir fait le voyage …

À la pointe nord de l’île, la vue de Manhattan est plutôt sympathique. Même les mouettes en profitent.

À la pointe nord de l’île, la vue de Manhattan est plutôt sympathique. Même les mouettes en profitent.

L’heure tourne, le programme est encore chargé. Il nous faut reprendre le ferry, pas le temps de faire un sieste (hein Antoine !). Direction …

11:20 a.m. Downtown.

Le ferry nous ramène gentiment à Manhattan …

Le ferry nous ramène gentiment à Manhattan …

Downtown, aussi nommé Lower Manhattan, est le quartier formé par la partie méridionale (la plus au Sud quoi) de l’Île de Manhattan. Quartier des affaires, capitale économique mondiale, maison de NYSE (New York Stock Exchange — la Bourse de New York …), emplacement de Ground Zero …

Bien qu’ultra dense, hyperactif et surfréquenté, l’endroit sait rester magnifique. Les architectures se côtoient, le verre et la pierre jouent ensemble, l’acier et le bois se font face.

Cocktail architectural.

Cocktail architectural.

Cocktail architectural, encore.

Cocktail architectural, encore.

Arrivée à Ground Zero, là où se tenaient jadis les tours. L’endroit est très solennel, l’atmosphère est à la limite du pesant. La construction des nouvelles tours progresse bien. Le musée ouvrira ses portes le 11 novembre 2011.

Freedom Tour, ou One World Trade Center de son nom actuel.

Freedom Tour, ou One World Trade Center de son nom actuel.


11:59 a.m. … To be continued.

Commentaires

  1. flo

    comment nous mettre de bonne humeur dès le lundi matin ? Lire les périples de Mister B ! J’ai hâte de lire la suite et de continuer à rêver !

    1. b!

      Haha, si mon travail peut servir au moins à ça, je suis content !

  2. mamounette

    Ca fait du bien de retrouver le récit et les photos de tes aventures!
    On devient vite accro et on attend la suite avec impatience!
    Merci pour le partage qui nous fait voyager et rêver…
    Et encore bravo!!!

    1. b!

      :) . Long time no see, mais il faut bien de temps en temps se redonner un petit coup de boost et repartir à l’aventure oui.
      Pour la suite, il faudra attendre un peu oui. Ce premier opus m’a épuisé : 5 heures d’écriture cette nuit, une vingtaine d’heure sur les photos… J’étais dans un état assez spécial au moment de le mettre en ligne sur les coups de trois heures…

  3. Julien

    Ca me rapelle Avril tout ça.Je me revois faire des dizaines de kms avec mon City Pass en poche, rever au Lego Store, faire le panoramique vertical du Rockefeller, à Ellis Island qui est en effet vraiment interessante et Chinatown rend pas mal perplexe.
    Tu aurais du aller au Guggenheim cela dit… ;) Next time…

Rejoindre la conversation

Veuillez remplir ces quelques champs, ou, plus simple :
Toutes les informations restent confidentielles et ne seront jamais partagées. Promis.