Hawaï, sac à dos et petit budget / Épisode 3 : Kaua’i — Un Paradis. Nā Pali Coast et Kalalau Trail.

He āina hōano kēia. E mālama.
Hō’ihi no ka pono o nā hanauna.
« Cette terre est sacrée. Apportez-lui votre plus grand soin, respect, et partez en sachant que vous l’avez préservée pour les générations futures. »

Jour 6
Kalalau Trail (début)

Après une courte mais revigorante nuit, nous chargeons à nouveau nos sacs à dos et faisons le tour de l’île, direction Hanale’i, et Ke’e Beach.

Driving to Ke'e Beach, Kauai, Hawaii

Nous arrivons sous un Soleil déjà bien haut. C’est une belle journée. Trop belle. Nous nous garons aussi proche que possible du début du sentier. L’endroit est bondé, nous sommes arrivés plus tard que je ne l’aurais souhaité, et de nombreuses personnes sont déjà ici à profiter de Ke’e Beach et de la première partie du sentier, jusqu’aux Chutes d’Hanakāpī’ai.

Nous prenons toutes nos affaires. J’ai lu beaucoup de messages à propos de voitures vandalisées lorsqu’elles étaient laissées pour la nuit sur le parking. La meilleure option est de montrer qu’il n’y a rien dedans, et j’ai même retiré la couverture du coffre pour cela. Rien !

Nous commençons enfin à marcher, mais Tanya insiste pour que nous mangions avant de partir. Pause repas avant même d’avoir touché le sentier. :D

On y arrive enfin, et nous lisons les recommandations.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Signs at trailhead, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Tous ces panneaux ? « Chutes de Pierres » ?! « Inondations Éclair » ?! « Falaise Dangereuse » ?! Nous ne nous arrêtons pas aux mots, car l’on sait ce qu’ils cachent : du FUN ! :)

« N’y entrez pas, restez en vie. » Inondations-éclair, chutes de pierres et falaises dangereuses seront nos meilleures amies pour les trois prochain jours ! Ça me va. Que du plaisir en perspective. Démarrons cette randonnée de 18 kilomètres (aller simple) !

 

Les premières centaines de mètres mettent l’organisme en condition : Soleil frappant, chaleur, humidité de l’Océan, une pente bien grimpante, le poids du sac à dos … tout pourrait rapidement devenir oppressant, mais les points de vue sur les alentours aident à oublier et à rester concentré sur l’objectif final.

Le dernier paragraphe résume bien les 18 kilomètres de cette aventure : bien que la randonnée soit ardue, difficile, parfois dangereuse car potentiellement mortelle, vous recevez souvent un petit rappel pour vous dire que vous traversez un bout de Paradis. Alors … toutes choses en perspective, ce n’est que du bonheur.

(Une introduction assez bonne, car elle va m’aider à garder cet épisode aussi concis que possible. Rappelez-vous qu’il faut ajouter, ici et là, quelques « wow », « vue imprenable », « incroyable », « sentiment indescriptible » …)

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Le chemin grimpe rapidement, offrant une vue plongeante sur Ke’e Beach.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Un premier arrêt pour observer une telle beauté.

Un premier virage à gauche se présente, faisant disparaitre Ke’e Beach derrière nous. Mais d’ici, une nouvelle vue se présente en avant, et dans la distance, nous imaginons Kalalau Beach, notre destination (même si nous ne pouvons en fait pas la voir, car encore derrière l’horizon :D ).

View of Na Pali Coast, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Woman hiking on Kalalau Trail, green, Kaua'i, Hawaii
Woman hiking on Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Un petit panneau marquant « Mile 2 » (3,20 km) est visible sur le côté du chemin, qui se met à descendre jusqu’à la première rivière et plage, mais non avant de nous offrir un message d’accueil chaleureux.

Hanakapiai Beach warning sign, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Hanakāpī’ai Beach.
Attention !
Ne vous approchez pas de l’eau.
Des courants invisibles ont tué
(compte)
83+ visiteurs

« Ici, ne joue pas avec la Nature. »

Le courant est fort mais le niveau est bas, et nous passons sur les rochers.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Elle cherchait un bâton de marche, et en a trouvé un. Bonheur. :D

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Woman in front of Hanakapiai Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Hanakapiai Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Une courte pause-snack, et nous avançons, laissant maintenant les touristes derrière nous. La suite du chemin est accessible par permis seulement. Et à cause des jours précédents (l’ouragan), cette partie de l’île ayant été fermée au public jusqu’à hier (vous avez lu les épisodes précédents j’espère. Si non, je ne peux que vous conseiller d’y aller maintenant), les possesseurs de permis n’ont probablement pas changé leur réservation, ou ont annulé. Nous sommes les seuls ici, et resteront en solitaire pour un long moment.

Les prochains kilomètres suivent une règle facile : entrer dans une vallée en V, retour vers l’Océan, contourner une crête aiguisée, et ainsi de suite.

Giant leaves and woman, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Feuilles géantes et incroyablement affutées, racines en labyrinthe courant sur les rochers et le sentier … la Nature est réellement spectaculaire ici. Splendeur où que l’œil se pose.

Nature, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Woman hiking, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Le marqueur 3 (4,80 km) indique l’entrée de la Réserve Naturelle Hono O Nā Pali. Nā Pali se traduit de l’Hawaiien par Les Falaises. En effet.

Gateway of Hono O Na Pali Natural Area Reserve, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Maintenant, nous sommes quasiment seuls dans cette partie du monde. Le début du sentier était public. Bien entretenu, large, des escaliers en bois par moment …

Ici, vous entrez dans le domaine de la Nature. Le chemin est à la largeur de vos pieds, les plantes vous caressent de chaque côté. Ici, la Nature n’est pas façonnée, adaptée pour les touristes. Nous avançons avec le sentiment que jamais personne n’est passé avant nous, et que personne ne passera après.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Couleur, forme, diversité, aspect … tout est d’une beauté primaire époustouflante.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Pause douche naturelle.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Pause chaise-longue naturelle.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Pause vérifie-ton-téléphone naturelle.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Pause observation-des-chats-sur-le-trottoir naturelle. (des sortes de bouquetins accrochés à la falaise).

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Même image, mais en plus grand angle, pour bien se rendre compte de comment la falaise est abrupte. Mais dans tous les cas, ils retombent sur leurs pattes, non ? :)

Des signes d’un coucher de Soleil se font sentir, et nos corps commencent à fatiguer.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Les corps fatigués.

Nous arrivons enfin au marqueur MM 6 (9,70 km), Hanakoa Valley, où se situe le premier campement (campement = petite zone avec des parcelles à peu près à niveau, une table de pique-nique sous un toit en tôles près des rivières).

Hanakoa Valley sign, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Entering Hanakoa Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Mile Marker 6, Hanakoa Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Jamais été aussi contente :)

Nous plantons la tente pour la nuit, sous un arbre géant, remplissons nos Camelbaks avec de l’eau fraîche des rivières.

Sur le retour, nous rencontrons un jeune couple et engageons la conversation. Ils pensaient aller jusqu’à Kalalau Beach, mais la fille n’a pas pu vaincre sa peur de/sur le Mile 7. Je dois avouer avoir lu quelques articles à propos de cela. C’est une partie du sentier à pic, étroite, accrochée-à-la-falaise-au-dessus-des-vagues-de-l’océan-s’écrasant-sur-le-flanc. Dangereux (j’avais prévenu Tanya de ceci), des randonneurs y ont laissé leur vie (ça, j’ai oublié de le mentionner). Tanya fait une moue. « On verra demain. » Mais je peux voir que l’anxiété s’est accrochée.

Nous rinçons nos corps fatigués dans l’eau froide de la rivière, et faisons un bon diner. Ce soir, Poulet et Riz à la Mexicaine lyophilisé, par Mountain House. Comme un dîner 5 étoiles. Nous en avions besoin. Chaud, et copieux.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Bonne nuit ! Contents de s’allonger sous la protection de cet arbre géant. La Lune luit derrière lui.

Les estomacs heureux, nous nous glissons dans nos sacs de couchage, et j’accroche ma frontale pour Tanya qui souhaite écrire dans son journ… zzZZZ.

Jour 7
Jusqu’au Bout du Monde

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Visite du campement au matin. Oui, c’est le terrain :D  

Réveil à l’aurore … enfin, OK, peut-être un peu plus tard que cela. Café, flocons d’avoine … car il n’y a rien de meilleur qu’un petit-déjeuner chaud lorsque l’on campe dans la fraîcheur de la nuit sur une île au milieu du Pacifique.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

L’arbre géant qui a veillé sur nous cette nuit.

Chaussures boueuses lacées, complément d’eau à la rivière (merci, purificateurs), et retour sur le sentier à 9 heures du matin.

Hanakoa Stream, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Pause-eau.

Muddy shoes, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Cats, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Maman et chaton vivent sur le campement :) . Ils sont juste autour, et se nourrissent probablement de rations offertes par les randonneurs.

Avant de se diriger vers la fin du chemin, nous faisons un détour d’un petit kilomètre pour rejoindre les Chutes d’Hanakoa, plus haut dans la vallée.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

La montée est aisée, mais glissante et pas vraiment bien balisée, mais la récompense vient des dizaines de goyaves qui entourent l’avancée.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Le chemin peut facilement être perdu. Mais avec la rivière en bas sur la gauche, vous n’avez pas trop d’options sinon de continuer à longer.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

En haut, une impasse, et les chûtes sont spectaculaires : cadre verdoyant, les oiseaux tournoyant au-dessus de nos têtes, et une cascade de 120 mètres. La chute complète mesure près de 300 mètres, mais la partie haute est invisible car un peu plus reculée.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Rapide plongée dans les piscines, et descente, pour retourner sur le chemin principal.

Leaving Hanakoa Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Quittant Hanakoa Valley.

Nous y voilà. Après quinze minutes sur le sentier principal, nous arrivons au début de ce Mile 7. D’ici, le chemin descent en lacets, et semble disparaître sur une falaise à pic, un mur vertical. Hum.

Nous descendons prudemment, et je réalise que Tanya commence à montrer des signes de vertige. Ses pas se font plus hésitants, je la vois essayer de s’aider de ses mains en attrapant quelques racines ou plantes à proximité. Même si le sentier ici reste facile, la pente est assez abrupte, et la vue est emmenée directement en bas vers l’Océan. La perspective et le son des vagues s’écrasant doivent avoir un effet ici en haut.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Nous rencontrons enfin quelqu’un. Ici. Oui. Et cela me réjouit, car cette personne va aider Tanya à surmonter un peu de sa peur. Alors que nous descendons … un coureur remonte. Oui. Gars, seul, en short et baskets, bidon d’eau dans chaque main. C’est tout. Pas de sac à dos, rien d’autre. Il s’arrête gentiment pour un bonjour, et j’essaie de lui demander ce qui arrive pour nous. Le coureur explique, et finit par :

« Restez prudents, et tout ira bien. »

Tanya reprend des couleurs. Si ce gars le fait en courant, une ballerine peut le faire !
Nos poursuivons notre descente, et le chemin devient à nouveau plat. La partie délicate est en vue : La Falaise. Un mur vertical sur la gauche, rocheux, un chemin pas plus large qu’un demi mètre, et les vagues mourant bruyamment sur la droite, une centaine de mètres plus bas. Pas de corde, rien pour sécuriser l’avancée.

Woman hiking against a cliff, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

En arrivant sur la section difficile.
Vous voyez où passe le chemin, vous ?

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Woman hiking against a cliff over the water, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Où est le chemin ? Oh, on est dessus …
Ici, les vagues sont environ 80 mètres plus bas, l’équivalent de jouer au chat sur le rebord du toit d’un immeuble … de 22 étages.

Un pas à la fois. J’essaie de garder le moral de l’équipe au plus haut, et de pousser Tanya à continuer. Le pire serait de s’arrêter et de se retrouver coincés ici.

Cela a pris un peu de temps, mais on y est arrivé. Je suis sûr qu’elle a eu un bon coup d’adrénaline. J’imagine que le passage peut être traitre, et faire peur à certains. Pas trop de mal pour ma part, j’ai souvent randonné dans ma jeunesse, dans beaucoup de conditions différentes, et j’ai le sentiment d’avoir vu pire.

On contourne l’arête, et nous remontons dans une vallée.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

C’est fait ! On retrouve une petite vallée. Deux âmes font une pause là.

J’aperçois deux silhouettes assises au milieu, là, et je suis content que ne nous ne soyons pas croisés plus tôt, sur la falaise. Rencontre, bonjour, pour ce qui deviendra une des plus belles rencontres faites dans cette partie du globe. Ce couple de retraités habitait Hawaii, sur une autre île, et a fait sa première randonnée du Kalalau il y a quelques 15 années. Depuis, et même s’ils vivent maintenant sur le continent, ils prennent un vol pour Kaua’i chaque été afin de revenir sur ce sentier. Chaque année. Ils n’ont plus la même endurance ou force, et se donnent 2 semaines, 14 jours complets, pour faire l’aller-retour. Petit à petit. Trois kilomètres par jour. Puis ils campent. Et recommencent. Pour eux, venir à Kalalau est une sorte de pèlerinage, une thérapie spirituelle, un échappatoire à la société sur-connectée dans laquelle nous évoluons. Et c’est vrai, ici, la déconnexion est complète. Le téléphone est inutile (pas de connexion depuis que l’on a quitté le parking). Pas de distraction du monde « extérieur ». Une belle et intense façon de renouer avec soi-même, les autres, et la Nature. J’éprouve un immense respect pour ces deux personnes, espérant que leur façon d’appréhender le monde inspirera notre futur.

Nous leur souhaitons bon courage pour la suite, et reprenons notre progression.

8, 9, 10 … les marqueurs se suivent, et que Kalalau Valley commence à se dévoiler.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Difficile de faire la part des sentiments : beau, apocalyptique, hors de ce monde …

Kalalau Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Lemongrass, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Nous avons rencontré quelqu’un sur le chemin, et échangé de la citronnelle fraîche contre une barre de céréales. :)

Guavas, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Douzaines de goyaves !

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Hypnotisant.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Entering Kalalau Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

À l’entrée de Kalalau Valley. Ô joie !

Nos efforts sont récompensés lorsque nous atteignons l’entrée.

Kalalau Valley Entrance Sign, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

KALALAU
He āina hōano kēia. E mālama. Hō’ihi no ka pono o
nā hanauna, « Cette terre est sacrée. Apportez-lui votre plus grand soin, respect, et partez en sachant que vous l’avez préservée pour les générations futures. »

Quelques larmes, joie intense, et énorme satisfaction. Nous l’avons fait.

Nous descendons cette face de la vallée, arrivons à la rivière au fond, et terminons le sentier jusqu’à Kalalau Beach.

Kalalau Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Valley, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Stream, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Panneau d’alerte à l’inondation éclair. Quand il pleut dans la Vallée, chaque goutte qui tombe dans l’enceinte visible dans les deux images précédentes finira sa courte dans cette même rivière, juste ici. (ça donne cela)

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

« Aloha Cosmique ! Merci de ne pas bouger les rochers. Heiau sacré (temple). Mahalo »

Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Dernière ligne droite pour le Bout du Monde.

Après tout ce que l’on a pu traverser, cette vue simple est la plus sublime : petit chemin droit courant à travers la verdure, falaise verticale sur la gauche, plage et Océan Pacifique sur la droite, et une autre falaise tombant et coupant au fond du décor, fermant la vue. Il n’y a nulle-part ailleurs où aller. Le Bout. Le Bout du Monde. Et il ressemble à un Paradis.

Paradise, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

 

 

 

 

J’aurais aimé que l’histoire s’arrête là. Cela aurait été une belle fin.

Nous plantons la tente, et longeons la plage pour rejoindre une cascade, et récupérer de l’eau fraîche.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Feet on Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Tente levée, rapidement passé au maillot de bain. Les pieds sont contents de ne plus être dans les chaussures de randonnée.

Woman laying on Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Oh, ELLE est peut-être la plus heureuse après tout.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Nous revenons ensuite sur nos pas, et entrons dans Kalalau Valley, en suivant un sentier adjacent.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

À la recherche des Piscines Gingembre (le couple rencontré plus tôt nous en a parlé). Piscines naturelles le long de la rivière. Nous trouvons de nombreuses piscines, et décidons que « celle-ci », précisément, sera notre Piscine Gingembre. Peut-être, peut-être pas, la lumière descend, et nous plongeons.

Kalalau Stream, Pools, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Beaucoup de piscines !

Nous nous rinçons et laissons nos corps se relaxer, et descendons à nouveau au campement. C’était mon plan : retour pour le coucher de Soleil, et dîner sous les premières étoiles. Nous avons nos frontales et un réchaud au gaz, nous pouvons rester là pour quelque temps et profiter de la douce nuit.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Retour vers la plage. Hors-de-ce-monde, n’est-ce pas ?!

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Ce soir : fromage, bœuf stroganoff, et vin rouge. Kalalau Beach. Seuls au Monde. Ciel Hawaiien étoilé scintillant.
Mieux que n’importe quel restaurant titré au Michelin.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

 

Les deux premiers jours, en vidéo. Voyons comment vous gérez votre vertige ? :)

Jour 8
Retour sur Terre. Dernières heures à Kaua’i.

Réveil à Kalalau. Avant le Soleil cette fois. Nous arpentons la plage, et profitons de cet instant de solitude et de calme. Seuls au Monde.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

6h30. Bonjour Kalalau.

Il est 6h30, et le Soleil se lève, et peint de couleurs cette partie du Monde à travers un tunnel de nuages. Une fois de plus, sentiment d’être hors du Temps.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Beach, Sunrise and Moonset, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Plénitude.

La mélancolie m’envahit déjà, à la pensée que nous partirons bientôt, mais Kalalau est à son meilleur, utilisant toute sa palette pour nous remonter le moral. Double arc-en-ciel sur l’Océan, avec la Lune se couchant en arrière.
Une routine plaisante s’ensuit : plein d’eau à la cascade, petit-déjeuner, re-empaquetage.

Fresh water, waterfall, Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Eau fraîche !

Double rainbow, Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Double arc-en-ciel. Merci Kalalau !

Woman walking Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Petit-déjeuner heureux.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

… et bonheur simple.

Il s’agit de notre dernier jour sur le Kalalau, mais aussi notre dernier sur Kaua’i. Il faut donc faire le chemin retour.
Sentiments partagés. Joie indescriptible d’avoir trouvé ce bout de Paradis sur Terre, tristesse d’avoir à le quitter si tôt. Nous n’en sommes qu’à nos premiers pas sur le retour lorsque je dis à Tanya : « Il faudra revenir. On reviendra. » Et l’on se dit que cette première expérience de Kaua’i n’aurait pas pu mieux se terminer.

Le reste de l’histoire est à l’identique, simplement dans l’autre sens. Kalalau Valley, Kalalau Stream (Rivière Kalalau), remonter pour quitter la Vallée, MM 10, retour sur Red Hill, la colline-falaise rouge, MM 9, descente vers Mile 8-7 (un peu plus rapide cette fois, l’orientation rend le passage moins effrayant), Hanakoa Valley, notre premier campement sous l’arbre géant … bye! à bientôt l’ami ! …

Kalalau Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Au revoir Kalalau Beach.

Woman hiking Kalalau Trail, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Woman hiking Kalalau Trail, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Après une petite vingtaine de minutes seulement …

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Après le passage du Mile 7, sur le sens du retour. Elle l’a maîtrisé, une fois de plus. Fier !

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

MM 6, 5 … et nous voyons deux silhouettes familières en arrivant sur MM 4. Oui, ce sont eux ! Notre duo de douces âmes. Bonjour chaleureux, et nous prenons un peu de temps pour les nouvelles. Ils sont très heureux d’entendre que nous avons adoré notre expérience. Elle dit enfin à Tanya : « Tu as l’air … différente. Quelque chose dans le regard ». Peut-être l’Esprit d’Aloh’a.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Peut-être l’Esprit d’Aloh’a.

Nous leur souhaitons un bon retour, et repartons à très bon rythme. Nos corps sont un peu tendus et fatigués, j’arrive donc avec une nouvelle motivation. Sur l’aller, cette motivation était Kalalau Beach. « À la plage !! », je chantais. Le retour en voit une autre : « Aux tacos au poisson ! » Nous avons repéré sur la route, il y a quelques jours, une caravane-cuisine qui en avait fait sa spécialité, et le tout avait l’air très bon. Voici donc notre nouvelle raison de marcher.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Nous joignons Hanakāpī’ai, et, sous le regard circonspect des touristes (ceux qui n’ont marché de que moins de trois kilomètres pour être ici, pas comme nos 34 km cumulés jusque là), nous plongeons dans la rivière et nous laissons flotter, pour remercier le corps d’avoir quasiment couru les derniers quinze kilomètres. Sensation divine.

Woman swimming in Hanakapiai Stream, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii
Hanakapiai Stream, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Thé, puis nous gagnons la plage pour y monter un cairn. Un petit morceau de nous que nous laisserons ici.

Cairn on Hanakapiai Beach, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Retour sur le sentier, et les derniers trois kilomètres sont réellement courus. Cette partie est touristique, donc pas forcément agréable.

Bug, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Qui es-tu ?

Na Pali Coast, Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Dernier coup d’œil sur cette partie du Monde.

Descente vers le début du chemin.

Kalalau Trail, Kaua'i, Hawaii

Enfin à Ke’e Beach, chaussures et équipement rejoignent le sable pour un petit moment de détente et rafraîchissement.

Couple on Kee Beach, Kauai, Hawaii

Tellement … heureux. Légers et fiers.

Woman on Kee Beach, Kauai, Hawaii
Kee Beach, Kauai, Hawaii
Woman walking with hiking shoes in hand, Kee Beach, Kauai, Hawaii

La voiture nous attend, entière, avec toutes les fenêtres. Mahalo. Route vers Kapa’a.
Ce soir : célébration avec tacos au poisson, et bière.
Demain à l’aurore : vol pour Big Island.

El Taco Feliz, Kapaa, Kauai, Hawaii

El Taco Feliz (Le Joyeux Taco), à Kapa’a

El Taco Feliz, Kapaa, Kauai, Hawaii

Joyeux, en effet !

Sign with destinations and distances, Kapaa, Kauai, Hawaii

J’ai le sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand, pourtant un gouffre s’ouvre déjà dans mon cœur. Un bout manque. Nous avons laissé une partie de nous à Kalalau, et nous aurons besoin de nous y reconnecter, lorsque le temps viendra.

Nous sommes maintenant comme nos nouveaux amis : destinés à revenir.

Commentaires

  1. La mamounette

    Quel régal toutes ces photos et la narration!
    Et la vidéo est géniale, je pense que je donnerai la main au papounet dans le passage à pic ;)
    Bravo pour l’avoir fait, bravo Tanya pour avoir vaincu ton vertige!
    Et je comprends votre spleen, la mélancolie sur le retour!
    Je suis sûre que vous reviendrez dans ce paradis et j’espère pouvoir le découvrir un jour, qui sait! :)

Rejoindre la conversation

Veuillez remplir ces quelques champs, ou, plus simple :
Toutes les informations restent confidentielles et ne seront jamais partagées. Promis.