Hawaï. Un nom merveilleux. Un nom qui résonne dans l’oreille, et se glisse dans la tête, libérant l’imagination en dessinant les courbes de nombreux rêves et fantasmes.

Aloha!

Si vous habitez en Californie, aller à Hawaï est un peu comme aller visiter le voisin. Le vol dure quand même autour de cinq heures, mais un vol jusqu’à New York, sur l’autre côte, serait plus long.

En mettant régulièrement de côté des petits sous durant l’année dernière, la tirelire a suffisamment gonflé pour nous permettre de faire le voyage.

Le rêve : trois semaines au paradis, sans se ruiner …

Qui ?

Voici vos deux compagnons de voyage !

Tetyana
a.k.a. « ballerina sans peur »

Origine : Ukraine
Résidence : East Bay, Californie

Atouts : beaucoup. Fantastique, ET ma fiancée.
Atout malheureux : adorée des moustiques.

Nous avons pris nos billets au même moment, et j’ai pris soin du reste de la panification/préparation.

Avec quasiment aucune idée du plan et des aventures qui allaient arriver, cette Ballerina a prouvé un courage extraordinaire, une bravoure et une résistance aux obstacles et challenges imposés par la Nature.

Tetyana
Tetyana
https:https://cdn.berengerzyla.com/travel-journals/2016/hawaii/episode-0-prologue/15.08.24_2831-tetyana.jpg

Bérenger
a.k.a. « ouvreur de cocos »

Origine : France
Résidence : East Bay, Californie

Atout : livré avec un grand sac à dos.
Inconvénient : Veut prendre des photos. Tout. Le. Temps.

Tout dans les détails, plein de ressources, il apprendra, sur une plage isolée, à ouvrir, avec un morceau de roche de lave, les noix de coco fraîches pour boire leur eau. Adore quand un plan se déroule sans accroc.

C’est moi !

Bérenger
Bérenger

Quoi ?

Pour notre première visite des îles, nous avons décidé de nous concentrer sur trois clés : Nature, Aventure et (Rencontrer les) Locaux. Une aventure de trois semaines, divisée sur deux îles qui semblaient rencontrer nos attentes.

Où ? Hawaï !

 

Kaua’i

Une perle de beauté dans le Pacifique. L’Homme semble même ne pas avoir essayé de dominer la Nature. Vert lumineux et luxuriant, petites baies et plages de sable immaculées, vallées inaccessibles et paysages à couper le souffle. Le tout défie l’imagination. Kaua’i a cette force étrange et inexplicable qui nous a été racontée par plusieurs locaux : « une fois ici, c’est très difficile de partir ».

Big Island

Un peu plus urbanisée, mais les gens semblent vivre ici une vie plus simple que sur le continent. Le temps semble être moins important, l’argent, parfois, une notion abstraite. Connectés à la Mère-Terre, les habitants de Big Island savent que ce qui importe le plus est de cultiver et chérir sa terre.

Quoi ? (encore)

Le « Quoi » et « Où » vont un peu ensemble. Notre « où aller » vient d’une recherche sur le « qu’est-ce qu’on peut y faire ».

Il y a clairement beaucoup—pour ne pas dire énormément—à faire à Hawaï. Ma compagnon de voyage était en Europe pendant le planning (jusqu’à la veille du départ, pour être précis), donc, pour satisfaire notre goût (d’aventure) et palais, j’ai centré ma recherche sur « la nature », « les grands espaces » et ce qui est « hors des sentiers battus ». À travers les différents sites et livres lus, j’ai établi une liste exhaustive. Voici quelques ressources et idées :

  • Plage, ploum, plonger : Hawaï ne peut pas se visiter sans passer un peu de temps à la plage. Malheureusement, par leur localisation en plein l’Océan Pacifique et leur origine volcanique, les îles possèdent de nombreux fronts qui n’ont pas de barrière sous-marine séparant la plage de l’Océan/pleine mer. En ces nombreux endroits, les courants et contre-courants sont suffisamment forts pour entrainer les nageurs—même les meilleurs—au large, sans aucune option de retour. Beaucoup de plages sont équipées d’équipement de secours, téléphone d’urgence, et panneaux « If in doubt, stay out! » (« En cas de doute, n’y allez pas ! »). J’ai trouvé un excellent site référençant toutes les plages de Kaua’i #1, avec l’option de les filtrer par activité : plongée, nage, surf, etc. Beaucoup de guides de voyages ont aussi une liste exhaustive des plages.
  • Déguster : nous faisons pousser et mangeons organique à la maison, alors pourquoi ne pas visiter Mauna Kea Tea #2, une plantation de thé organique ? ou l’un des nombreux marchés fermier (plus de 200 sur les différentes îles #3) ?
    Il y a aussi de nombreuses plantations de café sur Big Island (plus de 400 !), principalement regroupés dans une zone nommée « la ceinture du café » (« coffee belt »), il n’y a qu’à choisir et faire une visite !
    Big Island héberge aussi une exploitation viticole sur lave #4, très proche du Volcano National Park, offrant aussi tours et dégustations. Vous y trouverez des produits uniques et très intéressants.
  • Se dégourdir les jambes, a.k.a. « randonner » : avec 50 Parcs Nationaux #5, les possibilités sont énormes. Suivez votre instinct et lisez les détails de chaque sentier de randonnée. Certaines marches sont faciles et accessibles, d’autres sont ardues et ne devraient être parcourues qu’avec une excellente condition physique et un bon équipement. Nous sommes allés à l’aventure dans les lieux les plus incroyables, comme Koke’e State Park, Nā Pali Coast State Park, sur Kaua’i, ou Waipi’o Valley sur Big Island, pour en nommer quelques-uns. Plus d’informations à venir dans les prochains épisodes.
  • Autres activités : il y a beaucoup à faire, et beaucoup plus de ressources disponibles. C’est donc une bonne chose que de passer à peu de temps en ligne à lire. Pour vous aider, voici quelques liens qui m’ont servi et que j’ai gardé dans mes favoris : « Best free attractions and activities on Kaua’i » #6, « Kayak Kaua’i » #7, « Unreal Hawaii » #8, une « collection d’histoires pour les personnes qui aiment les grands espaces de Hawaï », de sa petite description, vous donnera quelques frissons et vous fera espérer y être déjà.
    « TryKauai » #9 a beaucoup d’articles intéressants et des références utiles également.

Comment en faire un voyage à « petit-budget » ?

Il faut plus y penser dans le sens … « dépensons notre argent intelligemment ». À notre façon. Creusons un peu de ce côté, il y a pas mal à dire …

Clé pour le « petit-budget » #1 : 
vols et voitures, les bons coups

Nous avons pris nos billets suffisamment tôt pour les récupérer au bas prix avec Hawaiian Airlines #10. Creuser en ligne m’a fait trouver l’information que les prix commencent à être manipulés et grimpent trois mois avant la date de départ, pour cette compagnie. C’est LE truc à savoir. Prenez votre billet avant cette date limite des trois mois, et vous aurez le prix-plancher.

Louer une voiture peut être cher aussi. Vous pouvez utiliser les transports en commun ou faire de l’auto-stop, mais nous étions prêts à dépenser un peu de ce côté pour avoir notre liberté de mouvement. Après beaucoup de recherche en ligne, j’ai trouvé ce moteur/compagnie de location qui travaille en relation avec les compagnies principales : Discount Hawaii Car Rental #11. Réductions. Deuxième conducteur gratuit, juste en réservant par eux. Au bout du compte, une location moins chère qu’en passant directement par la compagnie avec qui vous louerez.

Clé pour le « petit-budget » #2 : 
rester avec les locaux

À Hawaï, même les auberges les plus simples sont souvent chères. Je recherchais une place sur Kaua’i, et le moins cher trouvé était à $ 35 par personne et par nuit. Il y a de meilleures façon de dépenser ces $ 70 / jours plutôt que sur un « simple lit pour la nuit ». AirBnB était une option aussi, mais bon, encore, l’argent peut être mieux dépensé. Nous sommes allés sur le côté du Couchsurfing #12. Le CouchSurfing, si nous ne connaissez pas, est un réseau de voyage et découverte qui relie les voyageurs/hébergeurs entre-eux. Être hébergé et accepter d’héberger, rencontrer des gens et découvrir. Nouveauté pour nous, j’ai créé mon profil et navigué dans ceux des locaux, et envoyé, littéralement, une tonne de messages. 157 différentes personnes. C’est ma « tonne de messages ». Parmi ceux-là, seulement 57 ont répondu, souvent pour décliner poliment (« je ne serai pas là », « déjà des Couchsurfers pendant ces dates » …), mais dans ces 57, certains ont accepté notre requête, et beaucoup ont été très attentionnés, nous donnant énormément de bons conseils pour profiter un maximum. Pour un premier essai, le CouchSurfing a parfaitement fonctionné. Et, pour donner une petite idée, en fait, on n’aurait pas pu espérer mieux. Plus de détails dans les prochains épisodes.

Clé pour le « petit-budget » #3 : 
voyager léger et malin

Pas de valise. C’est la seule condition stricte et définitive que j’ai fixé avec Tetyana. L’Aventure appelle la mobilité. Sac-à-dos seulement. Malin, c’est aussi demander autour de soi et emprunter si possible, au lieu d’acheter. Sur ce côté, grand mahalo à Jenny & Mason, Becky & Rob, Staci & Randall, Robert & Christian … qui nous ont prêté de l’équipement comme un grand sac-à-dos de randonnée, une tente, un camelbak supplémentaire, une GoPro, etc. Nous avons réussi à tout entrer dans trois sacs. Un grand sac de randonnée, et deux petits. Que du pratique et utile. Pas de vêtements en extra, pas d’ordinateur (j’ai juste pris un petit disque dur externe dans l’espoir de transférer mes photos en utilisant l’ordinateur de nos hôtes, ou aller dans un cyber-café ou une bibliothèque …), un guide de voyage digital (juste un, le Lonely Planet #13 sur mon téléphone, pas de kilo supplémentaire en papier) …

Clé pour le « petit-budget » #4: 
il n’y a pas de « petites » économies

Un sou est un sou ! Et pour ce qui doit être acheté avant le départ, passer un peu de temps peut sauver beaucoup d’argent. Nous habitons dans l’East Bay, à côté de la magnifique San Francisco, et nous avons beaucoup d’options pour acheter le nécessaire dans les alentours : REI, Any MountainDICK’S Sporting GoodsSports Authority … pour en nommer quelques-un. Amazon a aussi parfois quelques très bons plans. En faisant simplement une liste complète du nécessaire, et en visitant les différentes boutiques (ou plus aisément, leurs sites web :) ), j’ai pu être certain d’acheter le meilleur produit au plus bas prix :

  • 3 ponchos de pluie, achetés à Any Mountain pour $ 1.08. Autrement, à $ 1.99 chez Dick’s ou Sports Authority, et plus cher encore ailleurs ;
  • réchaud de camping #14 pour cuisiner de la bonne bouffe en pleine nature, sur Amazon à $ 9.99. Le similaire chez REI coûte $ 39.95 ;
  • set de cuisine #15 avec casserole, poêle et autres, sur Amazon pour $ 19.99. Similaire chez REI coûte $ 44.95 ;
  • 2 sacs de couchage #16, légers (680 g), 9°C / 15°C en température (limite / comfort), sur Amazon pour $ 35. Comptez $ 70–100 pour un produit similaire ailleurs ;
  • 5 sachets assortis de plats lyophilisés Mountain House. Chaque sac était en rabais temporaire de $ 0.50 à un dollar moins cher à Any Mountain, comparé à REI.
  • [ … ]

Vous avez besoin d’équipement, de nourriture, de chocolat (oui, BESOIN !) … alors passer un peu de temps à regarder autour peut sauver beaucoup. Je nous ai économisé autour de $ 400–500 dans les achats de préparation, ce qui fait autant à dépenser—ou pas—pendant le voyage !

Par dessus cela, nous avons empaqueté beaucoup de bouffe du quotidien, pour économiser un peu plus sur place : chocolat noir organique de chez Trader Joe’s (super bon et pas cher), deux douzaines de sacs de gruau d’avoir à l’étable et cannelle (un peu d’eau chaude et vous avez un excellent petit-déjeuner, ou snack-booster) et près de 30 barres de céréales LÄRABAR. Ces items peuvent être plus chers à Hawaï, donc nous avons préparé notre kit de survie, incluant également du fromage, saucisson, et vin, pour pallier à tout besoin primaire. :D

 

Donc voilà, le plan est fait, les sacs sont pleins. Billets en main …

Let’s go!

Vue de Mau'i et de l'Océan Pacifique depuis l'avion

Références

  1. Remonter au contenu « Kaua’i Beach Scoop » : référence plus de 60 plages de Kaua’i, avec la possibilité de filtrer par activité. site web
  2. Remonter au contenu Mauna Kea Tea : plantation de thé organique, visites et dégustation. site web
  3. Remonter au contenu Hawaii Farmers’ Markets : liste des tous les marchés fermier, sur data.hawaii.gov
  4. Remonter au contenu Volcano Winery : exploitation viticole sur lave. site web
  5. Remonter au contenu Parcs Nationaux de Hawaï : découvrez les parcs sur le site de la Division des Parcs Nationaux  sur le site web du Department of Land and Natural Resources
  6. Remonter au contenu « Best free attractions and activities on Kaua’i » : lire l’article complet sur GoVisitHawaii
  7. Remonter au contenu « Kayak Kaua’i » : site web avec beaucoup de références sur la location de matériel de camping ou pour les activités
  8. Remonter au contenu « Unreal Hawaii » : unrealhawaii.com, « collection d’histoires pour les personnes qui aiment les grands espaces de Hawaï », en Anglais
  9. Remonter au contenu « TryKauai » : beaucoup de bonnes informations, et trucs et astuces sur Kaua’i. trykauai.com
  10. Remonter au contenu Hawaiian Airlines : site web
  11. Remonter au contenu Discount Hawaii Car Rental : réservez une voiture pour moins cher avec Discount Hawaii Car Rental
  12. Remonter au contenu Couchsurfing : Site web du CouchSurfing. Vous pouvez aussi m’ajouter en ami si vous êtes enregistré : Bérenger Zyla, sur CouchSurfing
  13. Remonter au contenu Lonely Planet : j’ai utilisé ce guide : Lonely Planet’s Hawaii Travel Guide
  14. Remonter au contenu Réchaud de Camping : Etekcity Ultralight Backpacking Camping Stove, sur Amazon
  15. Remonter au contenu Set de Cuisine : OuterEQ 8pcs Lightweight Cooking Set, sur Amazon
  16. Remonter au contenu Sacs de Couchage : NatureHike LW180, sur Amazon

Commentaires

  1. la mamounette

    Ca y est j’ai amorcé la lecture et quel régal :)
    Très agréable et plein d’astuces partagées, c’est super!
    Et les photos! Fantastiques!!!
    Je savoure :)

Rejoindre la conversation

Veuillez remplir ces quelques champs, ou, plus simple :
Toutes les informations restent confidentielles et ne seront jamais partagées. Promis.